Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

voyagesdenotes.overblog.com

voyagesdenotes.overblog.com

Le conversatoire musical d'Antoine Ancelet


Arcade Fire -No Cars Go

Publié par Antoine Ancelet sur 28 Octobre 2013, 20:35pm

Catégories : #arcade fire, #reflektor, #neon bible

A l'occasion de la sortie du nouvel album d'Arcade Fire, Reflektor, je vous propose à compter d'aujourd'hui plusieurs billets sur celles de leurs chansons que je préfère.

No Cars Go est un de leurs titres phares, figurant sur leur deuxième album, Neon Bible. Mais ce titre figurait déjà sur leur premier "EP" (un EP est un disque contenant en général 5 à 8 chansons, quand on a de quoi faire autre chose qu'un single, mais qu'on n'a pas tout le matériel ou les moyens pour un album complet). La version de Neon Bible est carrément épique, quand l'originale est presque bucolique, plus sautillante. Sur l'originale, on commence par entendre de l'eau qui coule, une radio, puis une petite boite à rythmes toute gentille. Sur la deuxième version, on a sorti les cuivres, et la basse se fait plus imposante qu'une grosse caisse.

No Cars Go est rapidement devenu un de leurs hymnes en concert. A quoi reconnait-on un hymne d'Arcade Fire en concert ? Simple : ils se mettent presque tous en ligne et chantent en chœur, tout en envoyant du bois à gros copeaux avec leurs instruments. Le public avec.

Un concert d'Arcade Fire, c'est vraiment du live : ça change d'instruments tous les 2 morceaux, ça vit complètement chaque note, chaque souffle, chaque mot. Oui, aussi les mots. Injustice faite à Arcade Fire : on ignore ses paroles, quand le talent d'écriture de Win Butler est réel. J'y reviendrai, comme on dit dans un discours.

Donc, dans No Cars Go, ça chante qu'on est furieusement joyeux d'aller se balader au milieu de nulle part, là ou aucun engin à moteur ne peut se rendre (ce qui relève dans notre monde moderne de la licence poétique, hé oui).

Voilà !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents