Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

voyagesdenotes.overblog.com

voyagesdenotes.overblog.com

Le conversatoire musical d'Antoine Ancelet


The Greenhornes - There Is An End

Publié par Antoine Ancelet sur 15 Septembre 2013, 20:01pm

Catégories : #Broken Flowers, #The Greenhornes, #Bill Muray, #jim jarmusch, #the velvet underground, #jose and the wastemen

The Greenhornes - There Is An End

Les découvertes musicales, c'est souvent marabout de ficelle. Comme plein d'autres gens, je suis tombé sur The Raconteurs par The White Stripes. Et sur The Greenhornes par The Raconteurs.

Ça ne se passe pas tout seul, mais on prend ses habitudes. Gloire à Internet, gloire à Wikipedia. C'est tellement plus facile maintenant de tout savoir sur le parcours de tel ou tel musicien, ses collaborations, ses influences, son héritage. Avant, j'étais jeune, j'avais du temps et Internet n'était pas là, il fallait aller en discothèque (je ne parle pas des boites de nuit, hein), pour éplucher pochettes de cd et revues spécialisées. Ce qui n'a pas changé, c'est les échanges musicaux avec amis et famille. Seule différence : à l'âge d'Internet, quand on parle de musique, on peut tout de suite faire écouter.

Voilà comment j'ai découvert ce printemps The Greenhornes : je voulais quelque chose qui soit proche de The Raconteurs. Deux des membres de The Raconteurs viennent de The Greenhornes...

J'ai commencé par l'écouter à plusieurs reprises sur deezer. Il y avait un morceau bien cool qui me disait quelque chose. Ce genre de ballade qui fait un peu Velvet et qui sonne comme une bande originale de film. Bingo : There Is An End figure sur celle de Broken Flowers, ce film tendre de Jim Jarmusch avec Bill Muray.

Pour ceux qui en veulent un peu plus, je vous mets aussi un extrait de concert qui permet de mieux prendre le pouls de ce groupe, très rock à la Almost Famous, comme José and The Wastemen.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents